Payroll management in 2024 for construction companies

Managing payroll is complex in construction. Pay variables are numerous (for example travel or meal allowances). Regulations change frequently. This article aims to clarify them and offers solutions to simplify the work.

Posted on
Last updated on
Payroll management in 2024 for construction companies

Gérer la paie est complexe dans le BTP. Les variables de paie sont nombreuses (par exemple les indemnités de trajet ou de repas). Les réglementations évoluent fréquemment. Cet article vise à les clarifier et propose des solutions pour simplifier le travail.

Les nouveautés de la gestion de la paie dans le BTP en 2024

En 2024, le secteur du bâtiment fait face à d'importantes évolutions en matière de gestion de la paie. Elles impactent tant les entreprises que les salariés. Voici un aperçu des changements majeurs :

  • SMIC et plafond de la SĂ©curitĂ© sociale : le SMIC horaire augmente Ă  11,65 euros, soit un mensuel de 1 766,92 euros pour 35 heures hebdomadaires. Le plafond mensuel de la SĂ©curitĂ© sociale est dĂ©sormais de 3 864 euros.
  • Salaires minimaux des alternants : avec la hausse du SMIC, les salaires des alternants et des apprentis dans le BTP sont revalorisĂ©s. Pour rappel, ils correspondent Ă  un pourcentage du SMIC, selon l’âge des apprenants.
  • DĂ©duction forfaitaire spĂ©cifique : la baisse Ă  9 % de cette dĂ©duction modifie le calcul des charges.
  • RĂ©duction gĂ©nĂ©rale des cotisations : le paramètre T (somme des cotisations et contributions patronales pouvant ĂŞtre exonĂ©rĂ©es dans le champ de la rĂ©duction gĂ©nĂ©rale) est modifiĂ©.
  • AGS : le taux de l'AGS augmente lĂ©gèrement. Il est Ă  0,20 %, Ă  la charge exclusive de l’employeur.
  • Cotisation vieillesse dĂ©plafonnĂ©e : la part patronale de cette cotisation connaĂ®t une hausse. Cela impacte le coĂ»t global de la main-d'Ĺ“uvre.
  • Cotisation OPPBTP : le taux reste stable Ă  0,11 %, mais le salaire horaire forfaitaire de rĂ©fĂ©rence pour les intĂ©rimaires augmente.
  • ExonĂ©ration des titres restaurant : la limite d'exonĂ©ration passe Ă  7,18 euros.
  • Cotisations accidents du travail : les taux collectifs et les coĂ»ts moyens pour le calcul des cotisations AT/MP sont actualisĂ©s.
  • Avantages en nature et frais professionnels : les barèmes pour la nourriture et le logement sont ajustĂ©s, tout comme les seuils d'exonĂ©ration pour les frais professionnels.
  • Gratification de stage : l'accueil de stagiaires pour plus de 2 mois implique une gratification minimale revalorisĂ©e (15 % du plafond horaire de la SĂ©curitĂ© sociale). Son plafond est augmentĂ© de 27 Ă  29 euros.

Les éléments obligatoires sur une fiche de paie dans le BTP

Depuis 2018, les entreprises du BTP doivent adopter un bulletin de paie simplifié, quel que soit leur nombre de salariés. Le document doit inclure des informations précises pour rester conforme. Notamment :

  • Informations de l'employeur : nom, adresse, numĂ©ro d'immatriculation, code APE, numĂ©ro Siret, etc.
  • Informations du salariĂ© : nom, poste, classification selon la convention collective.
  • Organisme de cotisations : Urssaf.
  • Convention collective : identification de la convention du BTP applicable.
  • DĂ©tails de la rĂ©munĂ©ration brute :
  • Nombre d'heures travaillĂ©es, distinction entre heures au taux normal et majorĂ©es (heures supplĂ©mentaires, travail de nuit, etc.), avec indication des taux.
  • IndemnitĂ©s spĂ©cifiques au BTP (trajet, transport, repas).
  • Accessoires de salaire soumis Ă  cotisations (primes, pourboires, indemnitĂ© de prĂ©caritĂ©, etc.).
  • Forfait salarial : pour les salariĂ©s rĂ©munĂ©rĂ©s sur la base d'un forfait (hebdomadaire, mensuel, annuel en heures ou jours).
  • PrĂ©lèvements : CRDS, CSG, cotisations salariales, cotisations spĂ©cifiques au BTP (caisse de congĂ©s, retraite et prĂ©voyance du BTP).
  • ExonĂ©rations et rĂ©ductions : abattement du BTP pour les salariĂ©s Ă©ligibles, remboursements de frais professionnels et rĂ©ductions de cotisations sociales non soumis Ă  cotisations, y compris pour les heures supplĂ©mentaires ou complĂ©mentaires.
  • Net Ă  payer : montant versĂ© au salariĂ© et date de versement.
  • CongĂ©s payĂ©s : dates, indemnitĂ© correspondante, et montant des indemnitĂ©s intempĂ©ries si applicable.
  • Frais de transport : montant pris en charge par l'employeur.
  • Compte Ă©pargne-temps (CET) : modalitĂ©s si applicable.
  • Contributions spĂ©cifiques au BTP : cotisations Ă  la caisse de congĂ©s payĂ©s, caisses de retraite et prĂ©voyance du BTP, contributions Ă  la formation professionnelle.
  • Conservation du bulletin : mention de la nĂ©cessitĂ© pour le salariĂ© de garder son bulletin de paie sans limitation de durĂ©e.

Chaque élément doit être clairement indiqué pour garantir la transparence et la compréhension du bulletin par le salarié. La fiche de paie doit respecter les obligations légales et conventionnelles, qui peuvent varier selon les entreprises (en cas de doute, consultez le site du Service-Public).

Comment créer une fiche de paie dans le BTP

Voici un guide pour créer une fiche de paie conforme dans le domaine de la construction. Suivez les étapes :

  • VĂ©rifiez l'Ă©ligibilitĂ© Ă  l'abattement BTP : cet avantage concerne les ouvriers en dĂ©placement quotidien sur les chantiers et certains salariĂ©s ETAM et cadres. Assurez-vous que le salariĂ© remplit les conditions.
  • Incluez les mentions obligatoires : comme indiquĂ© plus haut, la fiche de paie doit comporter des informations prĂ©cises liĂ©es Ă  l’entreprise, au salariĂ©, et plus gĂ©nĂ©ralement aux variables de paie (absences, congĂ©s payĂ©s, heures supplĂ©mentaires, primes, indemnitĂ©s…) 
  • Appliquez l'abattement BTP avec prĂ©caution : l'abattement ne doit pas rĂ©duire la rĂ©munĂ©ration en dessous du SMIC. Assurez-vous d'avoir l'accord des salariĂ©s pour cet abattement, que ce soit par consentement individuel ou collectif.
  • Calculez les cotisations et contributions : prenez en compte les spĂ©cificitĂ©s du BTP, comme la cotisation OPPBTP, et assurez-vous que l'abattement est correctement appliquĂ©.
  • GĂ©rez les congĂ©s payĂ©s : dans le BTP, les indemnitĂ©s de congĂ©s sont gĂ©rĂ©es par une caisse externe. Les cotisations correspondantes doivent figurer sur la fiche de paie.
  • Documentez et conservez les justificatifs : conservez soigneusement les accords des salariĂ©s concernant l'abattement et toute autre documentation justificative des Ă©lĂ©ments de la fiche de paie.
  • Suivi rĂ©glementaire : restez Ă  jour sur les Ă©volutions lĂ©gislatives, et notamment la rĂ©duction progressive de l'abattement BTP prĂ©vue jusqu'en 2031.

Chaque cas est unique. Ces étapes doivent être adaptées en fonction des spécificités de chaque salarié et de chaque entreprise du BTP.

Conseils pour améliorer la création de fiche de paie dans le BTP

Alobees est un logiciel de suivi de chantier conçu spécialement pour le secteur du BTP. Il facilite la gestion des feuilles de temps et des variables de paie, en permettant aux ouvriers de saisir leurs données directement sur le terrain via mobiles, tablettes ou PC. Cette approche minimise les erreurs et oublis courants avec les méthodes traditionnelles.

L'application réunit de nombreuses autres fonctionnalités. Par exemple : 

  • Centralisation des documents : rassemblez tous les documents importants, des plans de chantier aux PV de rĂ©union, en un seul endroit.
  • Planification et suivi des tâches : gĂ©rez vos ressources de manière efficace, en planifiant et organisant les tâches selon les besoins du projet (en savoir plus).
  • Communication optimisĂ©e : restez informĂ© grâce au fil d’actualitĂ© dĂ©diĂ© aux chantiers. Les Ă©quipes peuvent publier des photos ou des vidĂ©os (en savoir plus).

Alobees provides an overview of projects, streamlines exchanges between teams and accounting, and facilitates the creation of pay slips. Interested in a 30-day free trial? Click here!

Ready to improve the site supervision of your SME?

Try the solution for free for 14 days. No credit card required!